Perspective historique de l’énergie nucléaire

 

La première électricité nucléaire fut produite en 1951 sur un réacteur américain à neutrons rapides ; les premières centrales furent mises en service vers 1955 : Obninsk en Union Soviétique, Shippingport aux Etats-Unis, Calder Hall en Grande Bretagne et Marcoule en France. Trente an plus tard, 13% de l’électricité du monde sort de 370 centrales nucléaires ; la pénétration de cette énergie nouvelle se poursuivra pour atteindre 20% en l’an 2000.

 

Cette émergence à deux causes : les découvertes fondamentales de la science physique du début de ce [précédent] siècle jusqu’ en 1940 ; les travaux de recherche et développement intensifiés par l’effort de guerre, qui ont conduit à la mise en œuvre d’une arme décisive et préparé la voie de l’utilisation pacifique de l’atome.

 

A la suite des « crises du pétrole », l’énergie nucléaire se développe à des rythmes différents selon les pays, malgré sa compétitivité. Diverses analyses sont proposées pour comprendre les retards ou les oppositions, dans ce domaine, l’Europe a dépassé    les Etats-Unis et la France est devenue la seconde puissance électronucléaire du monde, avec un ensemble de centrales qui produiront en 1990 les trois quarts de l’électricité, soit le tiers des besoins du pays en énergie.

 

L’Ere Nucléaire, Jacques Leclercq  Sodel décembre 1988 chez Hachette

Realisation G.I.I.M. Bazacle